Mister Babadook.

via Bienvenue dans la Caverne du Cinéma.

4/5 – Très Bien.

Présenté comme un film d’horreur, Mister Babadook, n’en n’est en fait pas un. Il relève plus du thriller psychologique traité sur fond de huis-clos, mettant en scène la relation pathologique qu’entretienne une mère et son fils depuis la mort du père de famille, décédé des suites d’un accident de voiture alors qu’il emmenait sa femme à l’hôpital pour son accouchement. Bien que le film commence lentement, il s’en dégage progressivement une ambiance anxiogène qui va crescendo au fur et à mesure que l’histoire avance. Ce fameux Mister Babadook dont on ne sait si il existe vraiment ou si il est simplement le symbole des sentiments refoulés des deux protagonistes principaux, reste jusqu’à la fin un mystère. On comprend petit à petit que le jeune Samuel, incarné par un épatant Noah Wiseman, est victime d’un syndrome de culpabilisation aigüe suite à la mort de son père et dont le comportement de la mère qui sombre dans un état psychotique effrayant ne fait qu’accentuer le mal-être profond. En ce qui la concerne, l’interprétation de son personnage aux multiples facettes, allant de la bienveillance la plus complète jusqu’à des crises de délires schizophréniques saisissantes est une réussite. Elle porte en elle un amour inconditionnel pour son fils et dans le même temps elle lui reproche plus ou moins consciemment d’être à l’origine de la perte de son mari. De tout cela découle un long-métrage dont la frontière entre l’étude de la folie et le paranormal est très difficile à déterminer.
A la fois, angoissant, terrifiant, touchant et déstabilisant, Mister Babadook détonne par son originalité et la réalisatrice, Jennifer Kent, aura sans doute l’occasion de refaire parler d’elle.

dOSF1CU1uq0wsFKNLN2vLSEtYGU

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s