Ghostland.

via Bienvenue dans la Caverne du Cinéma.

3/5 – Pas Mal.

Alors oui Ghostland bénéficie d’une mise en scène soignée jusqu’à la perfection, oui Mylène Farmer dont je doutais de la performance en tant qu’actrice est impressionnante de sobriété et de justesse (bien qu’elle donne par ailleurs de sa personne dans des scènes difficilement soutenables pour les âmes sensibles), oui les jeunes femmes sont très convaincantes dans leur rôle de victimes expiatoires de leurs bourreaux pervers et sadiques, oui ce long-métrage nous aspire dans une ambiance oppressante et malsaine, menée tambour battant du début à la fin. Pourquoi ma note est-elle si basse après tant d’éloges pour un film de genre horrifique? Tout simplement parce que je ne perçois pas le message qu’à voulu nous faire passer le réalisateur (Pascal Laugier). Ce déferlement d’atrocités, de violence m’a laissé le goût amer d’être le simple spectateur de séquences abominables ne laissant aucune place à la réflexion. Une sorte de voyage dans l’horreur qui exalte nos plus bas instincts. Au bout du compte, je n’attendais qu’une seule chose, que le film se termine, non par ennui mais pour mettre fin à ce calvaire insoutenable que subissait ces deux adolescentes. Ghostland est profondément dérangeant, choquant, éreintant mais sans aucune portée cinématographique. Dommage…

maxresdefault

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s