Tout le Monde Debout.

via Bienvenue dans la Caverne du Cinéma.

5/5 – Chef-d’œuvre.

.« Tout le Monde Debout » est une comédie romantique avec en toile de fond un sujet difficilement abordable au cinéma dans un film de ce genre, à savoir le Handicap. Force est de constater que le pari est complètement réussi. Traité avec une pudeur extrême, Franck Dubosc a fait de son long-métrage un hymne à l’amour, une ode à la joie, empreint d’une tendresse infinie. Alexandra Lamy, d’une beauté subjuguante et ravageuse, habite son personnage avec une justesse sublime, dont la capacité à vous séduire et à vous émouvoir est épatante, elle rend hommage à elle seule à la Femme avec un grand F. La relation qui s’établit entre Florence et l’autre protagoniste principal, incarné également par Franck Dubosc (à la fois réalisateur, dialoguiste et acteur) rayonne par sa finesse et cela sans jamais tomber dans la mièvrerie. Pour ce qui est de l’humour, rire du Handicap n’est pas chose facile et pourtant là encore les choses se font sans lourdeur ni condescendance déplacées.
Pour son premier film, l’humoriste-comédien a dépassé ses propres limites et nous livre un Chef-d’œuvre.

Tout_le_monde_debout

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s